Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Galerie

Chapitre extrait « Ecrits du temps de la guerre . »


Christiane LATRAICHE / TERRE PROMISE
« ALORS CE N’ETAIT DONC QUE CELA LA PAIX . » Teilhard est déçu, il pensait qu’après les monstruosités de la guerre le calme reviendrait ,que le monde prendrait conscience et que les esprits seraient plus calmes .

Point besoin d’être particulièrement méchant pour faire un mal considérable, il suffit d’être enthousiaste (André Comte -Sponville). Les croisades , Daech , Robespierre , Hitler . Il faut une raison pour faire le mal . mais que faire pour empêcher les guerres . Jésus ,tout pacifique qu’il se voulut n’en annonçait pas moins qu’il apportait « non la paix mais la guerre ».Cela condamne t-il son message ? Non, puisqu’il existe en effet des justes ou des violences nécessaires .

La guerre est une question philosophique majeur car elle pose d’importantes questions sur la nature humaine . Deux individus ne sont pas en situation de guerre ,il faut un facteur déclenchant .

L’homme choisit- il la guerre ou bien est-elle inscrite dans ses gènes ,sa culture ,sa raison ?
Si l’univers est mû par la guerre les hommes ne sont alors que des jouets d’une volonté aveugle qui les transcendent . Il en découle que l’homme n’est pas responsable de ses actes et donc pas responsable de la guerre .
L’homme est naturellement agressif ,cette tendance expliquerait une propension naturelle à la violence .
Saint Thomas affirme qu’une guerre est juste si, sa cause est le bien commun .
Saint Augustin : « on ne cherche pas la paix pour faire la guerre , mais on fait la guerre pour obtenir la paix . »
La paix est un concept qui désigne un état de calme ou de tranquillité ainsi que l’absence de perturbation ,de trouble . Elle correspond aussi à un idéal social et politique . La paix désigne l’état d’un esprit placide et serein ,des sentiments enthousiastes et positifs .
Teilhard a pu résister aux horreurs de la guerre ,le but de celle ci étant d’aller vers quelque chose de meilleur et ce but il l’avait idéalisé, au moment de la paix sa déception est grande . Il pensait retrouver un monde meilleur. Malgré tout il croit en la vie ,il est prêt à se battre de nouveau pour une noble cause.

A l’heure actuelle ou nous sommes en guerre contre un ennemie fanatique; aurons nous le courage des poilus de prendre les décisions nécessaires pour avancer vers un monde meilleur et garder l’espérance ? Peut être allons nous réaliser que nos racines, un peu sur le déclin, vont renaître de plus belles grâce à une énergie spirituelle que nous avons en chacun de nous ,il suffit de s’en servir avec discernement .En retrouvant une solidarité et une entraide que notre individualisme nous fait oublier .
Comme Teilhard :« laissons nous traverser par l’espérance . »
La misère passée de la guerre ,l’expérience que l’on en retirera nous rendra plus libres ,plus forts afin que les âmes à venir puissent profiter de ce que nous avons vécu.

« L’union sacrée même le temps d’un éclair est suffisante pour que nous ayons pu entrevoir l’avenir promis à notre espèce et découvrir le chemin pou y arriver . »


 

Vendredi 10 Février 2017 13:40