Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin

Recherche






Écrits du temps de la guerre (page 397)


Henri Guyot / L'ÉLÉMENT  UNIVERSEL
Selon Teilhard, l'élément universel est, pour les hommes (et sans doute pour tous les êtres vivants), « l'élément physique qui met en relation avec l'Absolu en eux et autour d'eux.»

In fine dans le cadre d'une « solution chrétienne », le chrétien animé d'une conscience cosmique doit tenir par dessus tout que Dieu, le seul Absolu, est essentiellement distinct de la création. Si bien que je ne comprends pas bien, car pour moi Dieu crée tout le temps. Il a créé, Il crée et Il créera encore. L'articulation avec l'Absolu finit par m'échapper.

Poursuivant la lecture on trouve plus loin « chaque homme porte en soi, en plus d'un corps et d'une âme, une certaine entité physique le référant tout entier à l'univers (final?) en lequel il trouve son seul achèvement – l'élément universel c'est le Christ. »
 

Ces réflexions ont pour moi un caractère un peu déstabilisant. En effet je crois que l’homme d'aujourd'hui est encore plus en évolution. Ce n'est plus l'homme des évangiles, c'est un être différent. A travers ses gènes et ses mitochondries, il est une mosaïque sans cesse une évolution à travers les accidents et incidents qu'il accumule. Ceci est un fait scientifique constaté et n'est pas, si peu que ce soit, une idée philosophique incertaine.

On s'aperçoit alors que pour le reste le texte de Teilhard ne fait que poser des questions fondamentales multiformes :

- Qu'est-ce que l'individu ?

- Qu'est-ce que l'autre ?

- Comment les autres sont-ils reliés entre eux ?

- Est-ce par l'intermédiaire d'un Christ cosmique (à démontrer) ?

A force d'essayer d'imaginer quelques réponses possibles à ces questions, je me suis trouvé dans l'obligation de confesser qu'une autre notion s'imposait peut-être un peu inhabituelle et à l'envers du cheminement habituel de la pensée : c'est celle du moi, ce sentiment profond que nous avons chacun d'être moi. A force d'essayer de bien comprendre, je me suis aperçu que je pouvais être moi dans la plupart des autres. Et ce n'est pas ce moi qui suffit à individualiser chacun.

On peut être moi chez n'importe qui d'autre, mais avec d'autres acquis, d'autres capacités, d'autres handicaps, un autre corps qui limite ou amplifie les capacités d'action. Moi serait le liquide amniotique contenant l'énergie vitale. Un peu à la façon d'un pilote qui, changeant de véhicule, doit changer de manettes. Il reste fermement pilote, mais entravé ou augmenté par des capacités nouvelles et différentes.

On s'est trop longtemps persuadé que cette notion du moi était très individuelle, personnifiante et exclusive. Ce sont les événements antérieurs à notre naissance et surtout les expériences de la vie qui nous personnifient. Ce moi est comme une énergie vitale liée à l'être et peut être parfois partageable.

Cette sensation du moi change le cours de la réflexion sur beaucoup de sujets d'autant que nous sommes peu habitués à comprendre les choses de cette façon. Voici une liste de sujets sur lesquels il conviendrait de réfléchir avec ce nouvel éclairage :


- Quelles conséquences l'usage de cette notion a-t-il dans les relations avec les autres ?

- Cette notion provoque-t-elle un élargissement de la compréhension mutuelle ?

- Est-elle un facteur d'accroissement de la sensibilité et de l'émotivité ?

- Quelle influence exerce-t-elle sur l'égoïsme et les réflexes d'autodéfense ?

- Y a-t-il une variation géographique de l'importance du moi ? Les peuples les plus largement métissés sont-ils plus compréhensifs et moins agressifs ?

- Est-ce que l'étude plus particulière de ce moi réduit les oppositions entre les religions, entre les politiques, entre les générations ?

- Le moi est-il cosmique ?


Voici donc quelques idées d'études et de réflexions sur les domaines souvent explorés, explorés, oui, mais pas par cette face tant nous sommes habitués à des explorations par la face individuelle et ultra-personnalisée.

Le feuillage nous cache le tronc de l'arbre.

Dimanche 19 Mars 2017 20:21