Association lyonnaise Pierre Teilhard de Chardin


Recherche






Marcel Comby


La logique ternaire : un don divin
La problématique de notre époque Pédophilie dans l'Église : "Il est probable que cela provoque un schisme" selon Odon Vallet
    
Nos relations avec les autres, telles que nous les vivons journellement,  nous poussent inexorablement  vers des échanges d’idées fortement articulées autour d’une logique binaire. Le manichéisme y est très souvent présent. Il s’agit de la logique du Tiers exclus, celle que j’ai justement utilisée abondamment dans mon enseignement des mathématiques en classes préparatoires scientifiques. Cette logique nous est naturellement imposée par notre condition humaine mais elle ne résout pas tous nos problèmes, en particulier ceux qui se rapportent à l’éthique et à la métaphysique.
     De nos jours, en raison d’une part des gigantesques découvertes technologiques et d’autre part des prises de conscience dans différents domaines liés au sexe et à l’identité de la personne, de nombreux clivages s’opèrent au sein de nos sociétés. Citons les principaux : les abus sexuels au sein de l’Église catholique, les tentations de vengeance parmi les victimes, La PMA et la GPA, l’option du mariage pour les prêtres catholiques, l’éventuelle possibilité d’ordination de personnes de sexe féminin, l’accueil par l’Eglise des divorcés – remariés, l’interruption volontaire de grossesse, les décisions du corps médical devant un malade en fin de vie, etc…Face à ces questions difficiles, l’Eglise catholique se doit de faire connaitre son opinion et généralement elle va se prononcer pour ou contre telle méthode d’action, ce qui entraîne des conflits parmi les populations. Se rappeler les circonstances en lien avec « le mariage pour tous ». Nous-mêmes sommes amenés à donner notre opinion sur tel sujet qui nous tient à cœur et la réponse sera généralement contenue dans un oui ou dans un non à telle ou telle procédure. Il faut spécifier à ce sujet que la souffrance des personnes concernées par telle ou telle difficulté physique ou morale existe bel et bien que ce soit dans le camp des pour que dans le camp des contre. Ce qui fait que de nombreux problèmes s’avèrent insolubles. Alors la question est la suivante : les prises de position de l’Eglise étant insuffisantes, quel est la dialectique à laquelle elle devrait se conformer et quel langage adopter dans telle ou telle circonstance ? C’est ici justement qu’intervient une autre forme de penser les choses fondée sur la logique ternaire.
     On peut penser à la devise républicaine bien connu de tous. En effet Liberté et Égalité sont sur le plan phénoménologique deux réalités contradictoires. Il n’y a qu’à se référer à l’Histoire: l’imposition de la justice entraine fatalement la privation de libertés (considérer l’ancienne Union Soviétique) tandis que l’usage systématique de la liberté entraine des injustices (voir nos systèmes capitalistes). Donc il en résulte que la Fraternité serait un troisième terme qui s’inscrit dans une logique ternaire mais il conviendrait de préciser ce qu’on entend par fraternité. On entre là dans un monde très vaste qui s’inscrit dans le politique, l’empathie, l’affectif, la solidarité, la morale et la religion mais aussi dans l’univers de l’infiniment complexe.
Samedi 16 Mars 2019 09:37

Extrait du livre "LE PHÉNOMÈNE HUMAIN"


Marcel Comby - Quelques remarques sur la place et la part du Mal                     dans un monde en évolution
 (Le Phénomène Humain page 345)
     Dans son ouvrage de référence, Teilhard n’a pas cru bon de s’attarder sur le problème du Mal car il a voulu avant tout décrire l’ensemble des phases liées à un processus biologique d’hominisation. Le Mal serait donc la face négative de l’Evolution, autrement dit pour l’espèce humaine, l’ombre de l’être en devenir : désordre et insuccès, décomposition, solitude et angoisse, affres liés à l’enfantement, lumière et ténèbres, etc. Mais comme on le lit dans les Évangiles, l’ivraie est intimement enfouie dans le grain. Comme dans toute expérience scientifique, c’est à la frontière du réel qu’on doit se placer pour découvrir cette part de vérité qui nous interroge tous. Disons d’abord que notre vie terrestre est pour beaucoup un parcours initiatique.
Samedi 16 Mars 2019 09:24

Chapitre : «LA TERRE FINALE » « La fin du monde est inimaginable »


Christiane LATRAICHE / CHAPITRE - "Le Phénomène Humain"
« La fin du monde est inimaginable »
Les écrits de TEILHARD de CHARDIN se retrouvent dans la bible qui nous parle de l’Apocalypse.
L’Apocalypse est exactement le contraire d’une catastrophe. Cette fin du monde a été annoncé de nombreuses fois dans la bible. JEAN évoque souvent un certain nombre de catastrophes. Les catastrophes que nous vivons semblent nous faire prendre conscience et nous rendre présent au monde dans lequel nous vivons. Ces prédictions sont à la mode. Nous vivons dans un monde ou le cinéma, les bandes dessinées, la télévision, représentent le mauvais de l’apocalypse et nous fait vivre dans la peur. JEAN nous dit dans ses écrits que nous ne sommes pas objets de nos peurs mais sujets : « je n’ai pas peur d’avoir peur. »
 
Samedi 16 Mars 2019 09:14

« La terre Finale. » Décembre 2018


Christiane LATRAICHE / CHAPITRE - "Le Phénomène Humain"
TEILHARD nous dit « Exubérance d’activité interne par-dessous les nécessités matérielles de la vie, curiosité de rêveurs et d’inoccupés. »
Nous voyons à l’heure actuelle que « tout pour la production » ne marche plus.
Les générations actuelles sont très créatives, elles ont besoin d’entreprendre, de liberté. Avec internet qui les relie au monde, elles sont ouvertes à ce qui se passe, à l’accès aux médias. De nouveaux horizons leur donnent une force pour se battre et revendiquer de nouveaux privilèges. Elles recherchent le plus juste pour elles et leurs enfants, elles peuvent comparer avec se qui se passe dans d’autres pays. L’autorité n’est pas toujours synonyme de compétence et pourtant elle est indispensable. Elles recherchent une meilleure qualité de vie et l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle.
Samedi 16 Mars 2019 09:08